C’était notre quatrième rencontre. Les deux premières, quelques secondes en 1990; une fois pour un autographe et l’autre pour une photo. Pour la troisième, c’était quelques minutes l’an dernier juste avant un événement à l’Institut national du sport du Québec. Le 21 juillet dernier, c’était toute autre chose. J’ai passé la journée avec la reine. Pas Elisabeth. L’autre, celle qui a marqué notre imaginaire collectif : Nadia Comaneci, la reine des Jeux olympiques de Montréal.

Elle est venue à Montréal exprès pour participer à la commémoration du 40e anniversaire des Jeux de 1976 en compagnie de son mari, le double médaillé olympique en gymnastique, Bart Connor, et de Dylan, leur fils de 10 ans. Une longue journée très chargée les attendait : visite de l’exposition Souvenirs de 1976 au Parc olympique, rencontres avec les athlètes sur les sites de la Finale des Jeux du Québec et participation au spectacle « Commémoration JO’76 » au Stade olympique.

Cette fois-ci, je peux vraiment me vanter d’avoir côtoyé Nadia. J’ai eu le privilège de les accompagner pour gérer la « faune » médiatique (c’est moi avec chapeau sur la photo en en-tête). Dans de telles occasions, le défi est de garder une distance respectueuse avec les médias tout en leur permettant de faire leur travail. Il faut aussi gérer la mêlée de presse et les séances de photo où les médias rouspètent toujours un peu quand on leur dit « Dernière question » ou « Merci. C’est terminé pour les photos ».

Entre les étapes, on a échangé sur un peu tout. Sa vie professionnelle. Sa façon d’aborder sa célébrité et ce grand amour qu’elle reçoit du Québec. Son appréciation de Montréal. J’ai découvert une femme curieuse et intéressée, pas simplement gentille pour la forme (ça arrive parfois). J’ai été gêné par sa réaction enthousiaste à mon égard et sa curiosité quand le PDG du Parc olympique, Michel Labrecque, lui a mentionné que plusieurs objets de l’exposition venaient de ma collection personnelle.

Parmi les beaux souvenirs de ces quelques heures passées ensemble, je retiens, en plus de nos bribes de conversations, les petites filles du club Gymnix venues à la rencontre de Nadia qui remettait des médailles aux gagnants du tournoi de tennis des Jeux du Québec. Même s’il fallait quitter rapidement, elle a pris le temps de s’arrêter pour une photo avec le groupe. C’est Bart, son mari, qui avait suggéré la photo de groupe pour éviter de trop décevoir. Du monde fin, c’est du monde fin…

Mais celui qui a été le plus touché par cette journée, c’est probablement le jeune Dylan. C’était la première fois qu’il accompagnait sa mère dans une si grande occasion. Avant cette journée, la meute de journalistes, la mitraille des photographes, l’engouement du public et les ovations d’une foule, c’était dans des films et des émissions de télé. Le 21 juillet, il a pris toute la mesure de ce que sa mère dégage sur son passage. Pour la première fois, j’ai cru voir dans ses yeux qu’il venait peut-être réaliser que Nadia n’était pas seulement sa mère.

Merci Nadia, Bart et Dylan de m’avoir inclus dans votre journée à Montréal.

Dessin de Nadia Comaneci
Lors de notre première rencontre, Nadia à signé cette reproduction d’une œuvre de l’artiste montréalais d’origine roumaine, Tibor K. Thomas.
3-Nadia-Commanci-JGosseln
C’était lors de notre deuxième rencontre en 1990, à l'occasion d'un événement-bénéfice pour la fédération Ski-Québec.
4-accueil
C’est Michel Labrecque, président-directeur général du Parc olympique qui a accueilli Nadia à son arrivée à l’exposition « Souvenirs de 1976 ».
5-devant-ecran
Pendant la visite, Nadia, Bart et Dylan se sont assis sur des bancs originaux du Forum de Montréal (site des compétitions de gymnastiques) pour regarder un extrait des performances de la Reine des Jeux de Montréal.
6-point-de-presse
Nadia et les médias.
7-visite-pdg
Arrêt un peu plus marqué devant la station qui relate cette fameuse journée du 18 juillet où Nadia a mérité son premier 10. Le monsieur au chapeau derrière, c’est moi.
8-joueur-soccer
Un jeune joueur de soccer des Jeux du Québec qui a su attirer l’attention de Nadia.
9-selfie
Cet athlète de la région Rive-Sud a eu droit à un « selfie » avec Nadia sous l’œil du même monsieur au chapeau.
11-bart-dylan-nadia
12-dylan-volant
Dylan a servi de chauffeur à sa mère pour le déplacement sur le site sous la supervision d’Alexandre Bilodeau, président du Comité organisateur de la Finale des Jeux du Québec – Montréal 2016 et double champion olympique.
13-remise-medaille
Recevoir sa médaille des mains de Nadia, ça change pas le monde sauf que…
14-tennis
Nadia en compagnie des Olympiens qui ont pris part au spectacle « Commémoration JO’76 ».
15-nadia-olympien

Photos : Parc olympique et COFJQ Montréal 2016

Retour aux articles