Blogue

J’ai testé le TRX

Par Benoit Huot, nageur handisport et multichampion paralympique

J’ai eu le privilège d’aller essayer le TRX lors d’une séance encadrée dans la salle d’entraînement du Centre sportif du Parc olympique le mois dernier. TRX est l’acronyme de Total Resistance eXercise. Sa traduction française serait : entraînement en suspension. Le TRX nous procure une combinaison de force, d’endurance et de puissance. J’ai découvert les dessous de cette pratique sportive qui est loin d’être traditionnelle. Ça ne prend pas de longues minutes d’entraînement pour sentir que nous allons être courbaturés dans les heures qui suivent ! En effet, après seulement 15 minutes d’effort, moi qui me considère comme un athlète/nageur, j’ai réalisé que le lendemain serait un défi en soi.  Je connaissais le TRX pour avoir déjà eu un entraîneur en préparation physique qui l’avait intégré à notre programme avant les Jeux Pan Américain de 2015. Mais j’ai été agréablement surpris de voir les multiples fonctions de mouvement que nous pouvons faire avec le simple équipement du TRX.

On se cherche souvent à la maison une activité sportive intérieure facile à faire un peu partout lors des mois d’hiver, je vous assure que le TRX saura vous aider à perdre vos calories du temps des fêtes. Le cours qui est offert au Centre sportif m’a permis de réaliser le fonctionnement de l’entraînement physique en suspension. Les intervenants nous guident en utilisant notre poids corporel avec lequel nous pouvons faire une multitude de variétés d’entraînement. Ceux-ci sont faits dans le but de développer simultanément la force, l’équilibre, la flexibilité et la stabilité de nos articulations. Un entraînement de TRX va développer la force physique tout en maximisant les mouvements fonctionnels et les positions dynamiques. Le degré de difficulté peut facilement être augmenté avec le niveau d’inclinaison que nous donnons à notre corps.

Nous sommes chanceux au Centre sportif du Parc olympique d’avoir des séances structurées, car c’est une activité sportive qui est accessible à tous. Nous pouvons aller une étape à la fois pour s’assurer qu’on évolue dans la bonne direction. Les physiothérapeutes et les préparateurs physiques vont même recommander le TRX après une blessure, surtout qu’on est limité à lever des poids lourds. Dans le cas du TRX, on aura simplement à lever notre propre poids. J’ai personnellement adoré mon expérience. Le plus beau cadeau qu’on peut se faire en pratiquant le TRX est de se laisser aller et avoir confiance à l’équipement. Ça fait étrange d’être suspendu avec la tête sous le corps, mais si on réussit à se laisser aller, on réussira à apprécier le TRX à sa juste valeur. Bon entraînement !