Montréal, le 21 mars 2016- Le Parc olympique présentera dès cet été Souvenirs de 1976, une exposition phare sur les Jeux olympiques de Montréal, en trois lieux névralgiques de l’arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve : le Parc olympique, la Maison de la culture Maisonneuve et le Musée Dufresne-Nincheri.

Cette exposition, une première dans la métropole, permettra aux plus jeunes n’ayant pas vécu la saga olympique montréalaise de prendre la mesure des travaux herculéens qui ont été nécessaires afin d’accueillir les Jeux. Les plus âgés, quant à eux, auront l’occasion de se rappeler cette époque inoubliable où Montréal faisait son entrée parmi les plus grandes villes du monde.

L’exposition, en trois volets, se déroulera sur trois sites différents :

Volet 1 : L’expérience olympique – au Parc olympique (Tour de Montréal et Stade olympique, entrée par le 3200 rue Viau)
Le volet de l’expérience olympique est un véritable voyage dans le temps et fera revivre aux visiteurs l’expérience olympique, des balbutiements du projet jusqu’à aujourd’hui, alors que plus que jamais, la flamme brûle encore. Grâce à des comptes rendus et des anecdotes sur les compétitions et la vie pendant les Jeux, le visiteur est convié à un voyage qui l’amènera à vivre l’expérience quotidienne des Olympiques, tantôt sur les chantiers de construction, où les travaux prenaient du retard, tantôt au Forum de Montréal, où une petite fille allait rapidement devenir la reine des Jeux, ou encore en plein Stade, au milieu de la cérémonie de clôture. On se replonge dans un passé qui a grandement marqué Montréal et l’imaginaire collectif. Une visite guidée jusqu’à l’intérieur du Stade viendra compléter l’expérience des visiteurs.

« Nous sommes très heureux de mettre sur pied cette exposition qui viendra bonifier le séjour des visiteurs du Parc olympique », affirme Michel Labrecque, président-directeur général du Parc olympique. « Ce devoir de mémoire méritait de voir le jour et c’est maintenant chose faite. Les citoyens ont besoin de prendre connaissance de la tâche colossale que représentaient l’organisation et l’accueil des Jeux olympiques ainsi que  la construction de notre majestueux Stade, qui entame ses 40 ans avec des projets porteurs » poursuit-il.

Volet 2 : Les Bâtisseurs des Jeux olympiques de Montréal, des hommes et des femmes d'exception... – à la Maison de la culture Maisonneuve (4200 rue Ontario est)
Les Jeux olympiques de 1976 furent grandioses et ont soulevé un défi de taille pour les milliers de Québécois et de Canadiens qui ont travaillé à son organisation. Issus des professions les plus variées, ces hommes et ces femmes, recrutés pour leur génie et leur savoir-faire, ont dû faire face à des enjeux organisationnels, économiques, urbanistiques et sociétaux majeurs. Rien n’a été laissé au hasard dans l’élaboration et l’exécution des tâches menant à la tenue du plus important rassemblement sportif au monde. Bienvenue dans les coulisses des Jeux de la XXIe Olympiade!

« C'est avec une grande fierté que nous vous ferons découvrir des hommes et des femmes d'exception qui ont relevé un défi colossal, soit l'organisation de la plus grande manifestation sportive au monde : les Jeux olympiques. Contre vents et marées, cette XXIe Olympiade en 1976 fut couronnée de succès! », affirme pour sa part Pierre Larivière, directeur de la Maison de la culture Maisonneuve.

Volet 3 : Le Parc olympique, une architecture à célébrer - Musée Dufresne-Nincheri (4040 Rue Sherbrooke est)
Le Musée Dufresne-Nincheri propose une immersion au cœur de l’histoire de ce chef-d’œuvre architectural, à partir du développement du concept jusqu’à la réalisation des installations olympiques de Montréal. Les visiteurs survoleront différentes propositions d’installations sportives qui ont été soutenues et portées successivement par les maires Camillien Houde et Jean Drapeau (1930-1987).

« Le Musée Dufresne-Nincheri est fier de s’associer au Parc olympique pour la présentation du volet architectural et patrimonial des installations olympiques en marge du 40e anniversaire des Jeux de Montréal », affirme pour sa part Paul Labonne, directeur général du Musée Dufresne-Nincheri. « Nous espérons que les visiteurs pourront mieux saisir la complexité de cette œuvre architecturale emblématique de la métropole et du Québec », conclut-il.

L’exposition commence le 1er juin 2016 sur les trois sites, au prix de 15 $ pour les résidents du Québec, et 18 $ pour les non-résidents.