Le Parc olympique, en collaboration avec l’opérateur Transdev et le constructeur EasyMile, procédera à l’essai routier d’une navette électrique autonome (NÉA) sur son site, du mardi 6 au vendredi 9 juin 2017. Le grand public est invité à y participer.

crédit: Jean-François Savaria

L’annonce de  ce projet pilote a été effectuée lors du Sommet mondial des transports publics de l’Union internationale des Transports Publics (UITP) qui s’est tenu à Montréal, du 15 au 17 mai derniers. Pour Michel Labrecque, président-directeur général du Parc olympique, « ce projet pilote constitue un banc d’essai in situ. Ces technologies atteindront leur maturité d’ici quelques années. Le Quartier olympique, comprenant le Parc et les installations muséales d’Espace pour la Vie, accueille plus de trois millions de visiteurs par année. Ce type de navette électrique autonome est idéal pour la desserte d’un vaste site comme le nôtre ».

Dans l’ordre habituel : M. Michel Labrecque, président-directeur général du Parc olympique, M. Dominique Lemay, chef de la direction de Transdev Canada, ainsi que M. Xavier Salort, chef, département des ventes, Easymile.

Le trajet de l’essai de la NÉA débutera à quelques mètres de la station de métro Viau et se terminera en face de la Tour de Montréal, après un arrêt desservant le Biodôme et le Planétarium. Elle circulera à une vitesse de 9 km/h sur une distance de 240 mètres. La durée totale du trajet, comprenant les deux arrêts, sera d’environ quatre minutes.

La NÉA sera en service de 10 h à 16 h à compter du mardi 6 juin jusqu’au vendredi 9 juin. Le public est invité à monter à bord pour faire part de ses commentaires.

« Ce projet pilote constitue un premier pas vers un service que nous aimerions offrir aux visiteurs du Parc olympique et d’Espace pour la vie d’ici quelques années », renchérit Michel Labrecque. « Grâce à ces essais, nous serons en mesure d’évaluer les enjeux opérationnels et sécuritaires d’un circuit éventuel de deux à trois kilomètres, ponctué de cinq à huit arrêts débutant, par exemple, à la station de métro Pie-IX pour poursuivre vers le Jardin botanique, l’Insectarium, le parc Maisonneuve, la Tour de Montréal, le stade Saputo ainsi que le stationnement P5 Viau, le Biodôme, le Planétarium, la station de métro Viau, l’entrée du Stade olympique et les stationnements situés sur l’avenue Pierre-De Coubertin, avant de revenir à son point de départ »,  conclut-il.