Le Parc olympique est toujours à pied d’œuvre sur le dossier du remplacement de la toiture du Stade. L’équipe responsable du projet élabore présentement le Dossier d’affaires, accompagnée par la Société québécoise des infrastructures et le ministère du Tourisme.

En mai 2020, nous annoncions sur notre site Web consacré à la toiture que le seul candidat ayant soumis un dossier de candidature lors de l’Appel de qualification (AQ) est le Groupe Pomerleau-Canam (GPC).

Bien que nous aurions souhaité que davantage d’entreprises ou de groupes d’entreprises se manifestent, la candidature soumise par GPC a été jugée conforme et a également obtenu un pointage suffisant, ce qui lui permet ainsi d’être invité à participer à l’Appel de propositions.

Nous sommes toujours en discussion avec le gouvernement concernant les scénarios entourant le résultat de l’AQ.

À ce jour, l’installation de la nouvelle toiture est toujours prévue pour l’année 2024, tel qu’indiqué dans l’échéancier préliminaire. Selon le processus entendu, l’échéancier de référence du projet sera intégré au Dossier d’affaires, lequel devra être approuvé par le gouvernement.

Par ailleurs, accompagnés d’experts dans le domaine, nous avons étudié la faisabilité d’une toiture en partie démontable pour le Stade et conclu que, bien qu’une telle toiture soit plausible, elle n’a jamais été réalisée ailleurs dans le monde et devrait donc être tributaire de techniques non éprouvées. Cela ajouterait des risques techniques relatifs à la fiabilité, l’étanchéité et la durabilité. Considérant d’une part que la qualité de la prochaine toiture a toujours été une priorité pour le Parc olympique et d’autre part le nombre peu élevé d’événements nécessitant un stade à ciel ouvert ainsi que leur faible récurrence, l’investissement et la prise de tels risques de la part du Parc olympique n’étaient pas justifiés. La solution d’une toiture fixe est celle que nous préconisons. Cette solution correspond à nos besoins opérationnels, tout en s’avérant un choix sensé sur le plan des coûts et surtout, de la fiabilité.

Il faut savoir que 98 % des événements ciblés (événements sportifs, concerts, salons, tournages, foires, expositions, etc.) dans notre plan d’affaires post-toiture ne nécessitent pas un stade ouvert de façon permanente, ni même occasionnelle. Notre priorité est d’avoir un toit fonctionnel, qui supporte bien le climat montréalais afin de maximiser l’utilisation du Stade olympique, 365 jours par année.

Nous souhaitons doter le Stade d’une toiture fiable permettant d’y tenir des événements à l’année longue, tel qu’annoncé en 2017 lors du dépôt du Dossier d’opportunité.  La nouvelle toiture sera donc fixe avec idéalement une translucidité à son pourtour afin de laisser entrer la lumière naturelle. Nous vous référons à cet effet au microsite sur la toiture qui contient une foule de renseignements sur le concept de base préconisé par le Parc olympique.

Enfin, pour avoir un aperçu des projets passés et à venir au Quartier olympique, nous vous invitons à consulter notre carte des investissements du Quartier olympique, sur notre site Web.