Vivons-le

6 trucs pour rester motivé à s’entraîner

Par Audrey Lacroix, nageuse olympique canadienne (2008, 2012 et 2016) et gestionnaire des médias sociaux au Parc olympique.

Pour plusieurs, il n’est pas toujours facile de rester motivé à s’entraîner. J’ai pris ma retraite du sport de haut niveau il y a un peu plus d’un an, et même si j’adore bouger, il m’est parfois difficile de faire de la place dans mon horaire à quelques heures de sport ou de privilégier un entraînement au lieu d’une autre forme de divertissement.

Il est utile de se rappeler quelques trucs pour nous aider à conserver le plaisir et la motivation à s’entraîner. Au cours des derniers mois, j’ai réalisé que même si je ne fais plus du sport dans un but de réaliser des performances olympiques, certains des réflexes que j’avais développés en tant qu’athlète peuvent être utiles à rendre mes entraînements plus agréables et à me garder plus motivée. Les voici :

  • Considérer le sport comme un investissement pour sa santé physique, bien sûr, mais aussi pour sa santé mentale.
    Personnellement, le sport me permet d’être plus efficace dans mes autres activités, d’être plus concentrée et de mieux gérer le stress. J’accomplis donc mes tâches plus rapidement, car je me sens mieux, tout simplement.
  • Essayer de nouvelles activités.
    C’est connu, la variété aide à garder la motivation, à conserver l’effet d’enthousiasme relié à l’apprentissage d’une nouvelle activité. Essayer de nouvelles choses implique aussi parfois de se tromper, mais il est souvent possible d’essayer certaines activités pour une seule séance avant de s’engager à plus long terme.
  • Ne pas hésiter à adapter l’intensité de l’effort, que ce soit pendant des cours dirigés ou un entraînement.
    Notre condition physique ou nos aptitudes ne nous permettent pas toujours de suivre l’intensité ou de faire tous les mouvements proposés. Vaut mieux bouger, faire de son mieux et rester motivé que de chercher à performer. Si comme moi vous ne parvenez pas à suivre toute la chorégraphie lorsque vous participez à un cours de Zumba, ce n’est pas grave. Comme le dit ma mère, il n’y a pas de spectacle à la fin du cours!
  • Profiter du temps passé sur les appareils d’entraînement cardiovasculaire pour lire, regarder des épisodes de notre série télé préférée, écouter sa musique ou un podcast.
    Le sport est un bon moyen de se changer les idées, mais parfois de petits divertissements permettent de décrocher encore plus. C’est aussi une bonne façon de se motiver à aller au gym. Il m’est déjà arrivé d’oublier le temps passé sur le vélo stationnaire, tellement j’étais captivée par la lecture d’un roman policier!
  • Faire de notre entraînement une activité sociale.
    Faire du sport avec conjoint(e) ou ami(e) nous motivera à ne pas laisser tomber notre partenaire d’entraînement en nous absentant sans bonne raison. Cela rendra aussi la séance plus agréable. Pourquoi ne pas se récompenser après l’entraînement en prenant quelques minutes pour socialiser un peu autour d’une collation?
  • Investir dans de l’équipement adapté et confortable.
    Si vous avez l’intention de pratiquer une activité fréquemment, il est souhaitable d’investir dans de l’équipement sportif approprié et dans des vêtements adaptés.

Faire un peu de place dans son horaire afin de faire des activités qui nous plaisent améliore notre qualité de vie de plusieurs façons. Que vous poursuiviez des objectifs précis ou que vous recherchiez simplement un mieux-être par le sport, je vous souhaite d’apprécier ces moments et d’avoir le goût de continuer à bouger.

Bon entraînement!